Collectes pour Notre-Dame de Paris : attentions aux fausses cagnottes

cagnotte-en-ligne

À la suite de l’incendie qui avait détruit Notre-Dame de Paris, des centaines de gens se sont rapidement mobilisés pour récolter des fonds consacrés à sa reconstruction. En effet, les Français et le reste du monde se sont pris d’émotion en voyant ce monument historique consumé par les flammes. À l’heure actuelle, la cagnotte dédiée à cet édifice s’élève à plus d’une centaine de millions d’euros. Cependant, des tragédies comme celle-ci n’empêchent pas les malfaiteurs d’agir et de détourner la situation à leur avantage en créant notamment des cagnottes frauduleuses.

Une cagnotte qui ne cesse de se multiplier

De toute évidence, cette catastrophe n’a laissé personne indifférent que ce soit les particuliers ou les grandes entreprises. La preuve : nombreux sont ceux qui ont participé à la cagnotte pour la reconstruction cette cathédrale emblématique de la vile de Paris, et ce, en faisant toutes sortes de donation. D’ailleurs, de nombreuses cagnottes en ligne ont d’ores et déjà fait leur apparition pour permettre aux généreux donateurs du monde entier de participer. Aussi, il existe une multitude de plateformes officielles consacrées à la collecte telles que Pot Commun, Leetchi, Onparticipe, Commeon, Dartagnans, etc. Sans oublier les institutions de patrimoine comme la Fondation de France, Fondation Notre-Dame ou la Fondation du Patrimoine qui ont créé un mouvement de collecte nationale. Une action qui a vite porté ses fruits, Leetchi a réussi à récolter approximativement 1 800 cagnottes seulement quelques minutes après le drame. Et en terme de légitimité, cette cagnotte en ligne garantit la transparence des dons récoltés sur sa plateforme et s’engage à ce que la totalité de l’argent soit donnée à Notre-Dame de Paris.

Mais en raison des arnaques et des sites frauduleux signalés, le gouvernement a préféré recentraliser les dons à titre de précaution. Grâce à cela, la Fondation du Patrimoine a déclaré avoir réuni une somme de près de 13,1 millions d’euros après de particuliers et de 131,1 millions d’euros auprès des grandes entreprises. Et s’agissant des plateformes officielles, Leetchi a annoncé avoir récolté jusqu’à 44 000 euros, Dartagnans près de 85 000 euros et Pot Commun de 25 600 euros.

Les précautions à prendre pour éviter de tomber dans les collectes frauduleuses

Appel à la vigilance, de plus en plus de tentatives d’escroquerie ont été signalées partout en France voire dans le monde entier autour de cette collecte pour la reconstruction de Notre-Dame de Paris. Voilà pourquoi, la Fondation de Patrimoine, qui a été assigné par l’État à la gestion de la cagnotte, a mis en place le système de donation suivant : toutes personnes désirant participer à la cagnotte en ligne doivent uniquement se référer au site « don.fondation-partimoine.org ». Et pour ceux qui préfèrent le mode de paiement par chèque, adressez-le à « Fondation du patrimoine -153 bis, avenue Charles de Gaulle -92200 Neuilly-Sur-Seine ». Par ailleurs, notez que les donations par SMS sont également possibles par le biais de Paypal au cours d’une transaction effectuée avec ce service. Sans oublier les micro-dons en direct qui sont des options sûres et rapides pour réaliser la donation.

En outre, méfiez-vous des appels téléphoniques, des e-mails et des courriers frauduleux. La Fondation de patrimoine a fortement insisté sur le fait qu’elle ne faisait aucune relance téléphonique, par courrier ou même par mail. Alors, si vous recevez des mails contenant des liens, évitez de cliquer sur ces liens. Évitez aussi de communiquer vos données personnelles surtout bancaires sur les réseaux sociaux. Pour finir, vous devez systématiquement vérifier la légitimité des sites de cagnottes avant d’envoyer l’argent. Aussi, veillez à contrôler et à surveiller régulièrement vos comptes bancaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *