Combien va coûter la reconstruction de Notre Dame ?

Notre dame de paris

Lundi 15 avril, les flammes ont jailli avec ardeur depuis Notre Dame de Paris et La France est en pleure pour son monument historique. Un bâtiment architectural qui a su marquer le temps, mais aussi beaucoup de générations, Notre Dame de Paris n’est plus que l’ombre de lui-même depuis l’incendie qui l’a ravagé. Mais selon Emmanuel Macron, « Cette cathédrale, nous la rebâtirons ». La question qui se pose : à quel prix cette reconstruction va-t-elle coûter ?

Notre Dame de Paris, une reconstitution longue et coûteuse

Après l’effroyable incendie qui a attaqué la monumentale cathédrale Notre Dame, il n’y a que les tours et les deux beffrois qui se dressent dans la grande ville de Paris. Une reconstruction est donc en cours pour remettre en état ce bâtiment historique. Mais les travaux de reconstitution seront très vastes et peuvent s’étaler jusqu’aux environs de 100 m2. Selon les estimations de l’ancien ministre de la Culture Jean-Jacques Ailagon, une reconstruction dans l’intégralité de tous les dégâts peut s’élever jusqu’à 1 milliard d’euros et c’est juste une estimation.

Mais selon le président du groupement des Entreprises de Restauration de Monuments Historiques ou GMH qui reste évasif sur le sujet, il est très difficile de donner un coût estimatif sur une telle reconstruction. Avant même cet incendie dévastateur, une estimation de réhabilitation de Notre Dame a été réalisée. Pour la restauration de la flèche, la charpente ainsi que la toiture, les chiffres s’élevaient à plus de 100 millions d’euros. Maintenant que ces détails sont en ruine, la restauration est beaucoup plus importante. De ce fait, faut-il une restauration ou bien une totale rénovation de l’édifice ?

Notre Dame de Paris et ses généreux donateurs

Depuis ce tragique incendie de la cathédrale de Paris, les donateurs ce sont ruées pour apporter leur aide en vue de la restauration du bâti. Déjà, un site dédié à la collecte de fond est en service sur le site de la fondation du patrimoine sur lequel une souscription nationale est lancée depuis ce tragique incendie. Mieux encore, 200 millions chacun de la famille Arnault (LVMH) et des Bettencourt (L’Oréal) sont déjà réunis dans la caisse pour la reconstruction de la cathédrale. L’industriel François-Henri a également versé une somme de 100 millions d’euros pour renforcer la restauration.

Les différentes villes de France, eux aussi s’activent pour donner leurs aides dont 50 millions d’euros venant de la ville de Paris, 10 millions d’euros de dons par la région Île-de-France et la région Auvergne-Rhône-Alpes a également offert 2 millions d’euros d’aide. Haut-Rhin, l’Eure, Canne ou Nancy ont aussi offert des sommes selon leur capacité pour appuyer la restauration de Notre Dame de Paris. Les dons en nature aussi s’ajoutent à ces chiffres comme les dons de bois ainsi que les parrainages des groupes de BTP pour la supervision des travaux de restauration. Pour la durée des travaux, il faut attendre jusqu’à plus d’une dizaine d’années pour revoir Notre Dame de Paris renaître de ses cendres… à suivre !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *