Notre Dame de Paris : où en est la restauration ?

restauration-notre-dame-de-paris

La restauration de l’église Notre Dame de Paris retient encore l’attention de la population mondiale surtout les fidèles de l’Église catholique romaine. De nombreux dons ont été reçus de toute part, mais cela n’empêche pas les autres fidèles de se poser des questions. Où en est vraiment la situation actuellement ? Voyons la réponse en quelques lignes.

Un projet de Loi rectifié par le Senat

Prévu pour faciliter la gérance des dons reçus dans le cadre de la restauration de la cathédrale. Le projet de loi proposé par l’Assemblée nationale et transmise au niveau du sénat a connu plusieurs modifications avant d’être voté par la majorité des sénateurs. Les sénateurs entendent ne pas confondre vitesse et précipitation dans la restauration de cet édifice qui l’image même de toute la France. Parmi les points modifiés, concerne l’application de la majoration de la réduction d’impôt des donateurs particuliers. D’un autre côté, la mise en place d’un établissement public pour diriger les travaux a connu une importante modification. Dorénavant, cet établissement est à caractère administratif et mis sous la direction du ministère de la Culture. D’un autre côté, le gouvernement ne sera pas autorisé à enfreindre certaines règles pour la restauration du bâtiment comme prévu au niveau de l’assemblé national.

Les 200.000 euros venant de la ville de Lyon annulé ?

Selon les responsables de la ville, l’application de l’arrêt de collecte de dons initié par la Fondation du Patrimoine à pousser à l’annulation de la subvention de 200.000 euros annoncés par Lyon. En outre, le maire de la ville a affirmé que cette annulation n’est pas définitive. Effectivement, tout dépendra de l’évolution de la situation. À souligner que la « Fondation du Patrimoine » a été habilité par l’État pour collecter les dons avec trois autres entités. Certes, cette décision a causé quelques frustrations au niveau de la commune elle-même. Mais, il faut attendre l’évolution de la situation, car on ne sait jamais ce qui pourrait se passer.

L’un des angelots a été retrouvé pendant ce temps là

Après des recherches approfondies, les responsables ont fini par mettre la main sur l’un des angelots dorés de la clé de voûte. Il faut reconnaitre que certaines personnes étaient assez septiques à l’idée de le retrouver en bon état. Retrouver dans les débris de la voûte et de la charpente, la tête de cette sculpture n’était pas vraiment détériorée. Soulignons qu’un robot a été mis en service depuis des semaines dans le but d’accélérer les recherches ainsi que les triages de tous les éléments retrouvés. Les chercheurs espéraient aussi retrouver les « putti » qui ont été installés en 1729 après la restauration de la cathédrale. Par ailleurs, la phase de consolidation de la cathédrale suit son cours avec la remise en place de certains statuts à leurs places. Les vitraux hauts ont aussi été rétablis à leurs places tout comme les pignons. Par ailleurs, les œuvres d’art comme les tableaux à l’intérieur de l’édifice ont été mis dans un endroit sécurisé.

Au final, les gens s’interrogent si la rénovation de la cathédrale Notre Dame de Paris pourra vraiment se faire au bout de 5 ans comme promis par le président de la République.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *